Le Club des Poètes a fêté son demi-siècle de poésie en 2011.
Cette année, en décembre, il fêtera ses 55 ans.

l'Agenda du Club des Poètes

Le Club des Poètes vous accueille du lundi au vendredi, à déjeuner,
ainsi que tous les mardis, vendredis et samedis soirs, pour des dîners-spectacles
où sont interprétés des poèmes de tous les pays et de tous les temps.

On peut venir dîner à partir de 20 heures 30, prendre un verre à partir de 21 heure et
on entre en « territoire de poésie » à partir de 22 heures.

Si le coeur vous en dit, vous pouvez apporter vos poèmes, ou les poèmes que
vous aimez, et les partager avec le public — mais il faut les connaître par coeur.

Si vous voulez être tenus au courant au jour le jour de nos soirées et
garder un contact quotidien avec nous, ajoutez-nous comme amis sur facebook :
http://www.facebook.com/clubdespoetes (c'est le compte de Blaise Rosnay,
fils du fondateur et animateur du lieu.)


Club des Poètes : 30 rue de Bourgogne 75007 Paris / 01 47 05 06 03.


du 21 juillet 2007

Le 21/07/2007


Dîner-spectacle : « Les Fleurs du Mal » de Charles Baudelaire

C’est il y a cent cinquante ans, plus exactement le 23 juin 1857, que Charles Baudelaire, alors âgé de 36 ans, publia un recueil de poèmes, « Les Fleurs du Mal », qui lui valut de comparaître le 20 août 1857 à l’audience de la 6 ème Chambre Correctionnelle, pour outrage aux bonnes moeurs et à la morale publique. Baudelaire fut condamné à payer une amende et à expurger son recueil de quelques poèmes jugés particulièrement licencieux. Cependant, si vous n’avez pas peur d’être choqué par les demoiselles que Baudelaire met parfois à nu dans ses poèmes, nous vous accueillerons volontiers, ce samedi 21 juin à partir de 20 heures, pour un récital Charles Baudelaire.


> La soirée se déroulera au Club des Poètes - 30 rue de Bourgogne 75007 Paris -- Tél : 01 47 05 06 03 -
> Contact : Blaise Rosnay -- blaise@poesie.net
> Les Fleurs du Mal


 

Laissez-nous votre courrier électronique pour recevoir
régulièrement des poèmes et informations poétiques.