Le Club des Poètes a fêté son demi-siècle de poésie en 2011.
Cette année, en décembre, il fêtera ses 55 ans.

l'Agenda du Club des Poètes

Le Club des Poètes vous accueille du lundi au vendredi, à déjeuner,
ainsi que tous les mardis, vendredis et samedis soirs, pour des dîners-spectacles
où sont interprétés des poèmes de tous les pays et de tous les temps.

On peut venir dîner à partir de 20 heures 30, prendre un verre à partir de 21 heure et
on entre en « territoire de poésie » à partir de 22 heures.

Si le coeur vous en dit, vous pouvez apporter vos poèmes, ou les poèmes que
vous aimez, et les partager avec le public — mais il faut les connaître par coeur.

Si vous voulez être tenus au courant au jour le jour de nos soirées et
garder un contact quotidien avec nous, ajoutez-nous comme amis sur facebook :
http://www.facebook.com/clubdespoetes (c'est le compte de Blaise Rosnay,
fils du fondateur et animateur du lieu.)


Club des Poètes : 30 rue de Bourgogne 75007 Paris / 01 47 05 06 03.


du 28 octobre 2011

Le 28/10/2011


Dîner-spectacle : Du côté des Surréalistes





Il était une fois, à la Belle Epoque, une bande de jeunes poètes insoumis qui décidèrent de faire chanter à leur manière le dictionnaire. Ils avaient traversé la guerre de 14-18 et n’avait plus l’intention, jamais, de faire confiance aux discours raisonnés du beau langage,qui, somme toute, n’avaient su que conduire l’Humanité à la plus sauvage des boucheries ! Mais ces amoureux des mots n’avaient pas l’intention pour autant de sombrer dans le silence. "Lucide et délirant", tel doit être le poète écrit Robert Desnos, le plus doué des Surréalistes selon leur "Pape", André Breton, lui-même. Mais Desnos, plus tard, revenu (et transformé) par cette expérience, écrira "Ce n’est pas tant la Poésie qui doit être libre, c’est le Poète.".

Car pour Desnos, cette liberté de la poésie ne pouvait prendre sa pleine dimension qu’ancrée dans une véritable libération du poète, et de l’homme, lui-même, sans quoi elle ne serait qu’amusement avec les mots.

Reverdy, Eluard, Aragon, Desnos, Artaud, et Breton : chacun repris à son compte la "révolution surréaliste" pour lui donner une signification personnelle, à l’exacte mesure de leur génie personnel et de leur quête particulière, et, à part peut-être celle d’André Breton, chacune de leurs oeuvres va bien au-delà des slogans de ce mouvement.

De manière informelle, sans prétention exhaustive aucune, le Club des Poètes, ce soir-là, ira se promener "du côté des Surréalistes" en disant leurs poèmes.


> La soirée se déroulera au Club des Poètes - 30 rue de Bourgogne 75007 Paris -- Tél : 0147050603 -
> Contact : Blaise Rosnay -- blaise@poesie.net
> Philippe Soupault parle du Surréalisme


 

Laissez-nous votre courrier électronique pour recevoir
régulièrement des poèmes et informations poétiques.