De retour devant le tableau de bord, je m'étonnai de l'instabilité des boutons de commande, que j'avais quittés une heure auparavant en parfait repos. Tout dansait sous mes yeux. Essayant de me remémorer les instructions du chef, je m'entraînais à poser les doigts sur chacun des boutons dans l'ordre indiqué. Mais, par un curieux phénomène, visant l'un, c'était l'autre que j'atteignais.

L'heure de commencer sonna.