Dandy, Baudelaire cultive la provocation, adore les femmes dont il dit parfois le plus grand mal dans ses poèmes et aphorismes. Rimbaud, si sévère envers les poètes du XIXème siècle, lui reconnaitra des dons de voyance quasi-divin (c'est un dieu!) mais lui reprochera d'être resté trop attaché aux formes classiques. Certains de ses poèmes des "Fleurs du Mal", le recueil qui lui assura la notoriété et la postérité, furent condamnés en justice et certains de ses aphorismes, effectivement très provocants, ont gardé leur pouvoir subversif en traversant le temps. Le mélange de scandale, d'exigence et de classicisme qui le caractérise font de lui un des poètes du XIXème siècle dont la postérité est la plus populaire et la plus vivante. En témoignent les nombreux sites qui lui sont consacrés sur Internet.

Sa vie, emplie d'amertumes diverses (relations avec sa mère et son beau père, soucis d'argent) et d'aspirations vers un Ailleurs introuvable (Anywhere out of the world), visions de paradis exotiques ou souvenir d'un âge d'or (La vie antérieure) qui convergent vers le désir de la mort, le réduisit à un état de désespoir confinant au mépris généralisé (cf Mon coeur mis à nu) dont il ne se délivrait que par la poésie (A une heure du matin).

Théophile Gautier, qui fut son ami et à qui il dédia "Les Fleurs du Mal", décrit pourtant Baudelaire jeune comme un compagnon charmant, attentif et spirituel, dans un très beau portrait qu'il lui a consacré.

Esthète érudit et exigeant, il fut un critique d'Art de génie et c'est à lui que nous devons d'avoir connu l'oeuvre fantasmagorique et rigoureuse du grand poète américain, Edgar Allan Poe, dont il traduisit avant Mallarmé de nombreux poèmes, essais et histoires extraordinaires.

Pour en finir avec une certaine rumeur qui veut que l'auteur des Fleurs du Mal, ou plus tard Michaux, ait célébré les mérites de la drogue comme stimulant du créateur, rappelons que l'un et l'autre ont clairement affirmé qu'en aucun la drogue n'est source de génie mais qu'elle diminue au contraire les facultés du poète. (cf Les paradis artificiels pour Baudelaire et Misérables Miracles pour Michaux).

Charles Baudelaire
(1821-1867)


le procès des Fleurs du Mal
Une lettre de jeunesse

Gordon Inkster, en Angleterre, a mis en ligne l'édition intégrale des Fleurs des du Mal.
L'excellente page de Jacques Lemaire comporte quelques Petits Poèmes en Prose

La bibliothèque de Lisieux publie quelques articles en prose, dont
"les très utiles conseils aux jeunes littérateurs".  

Repères bibliographiques

Écrire Club des Poètes Francophones Du monde entier Naviguer Forum Pour les enfants Résistance