Fondé en 1961 par le Poète et Résistant, Jean-Pierre Rosnay, et animé par son fils Blaise, le Club des Poètes a pour vocation de "rendre la poésie contagieuse et inévitable" parce qu'elle est 'l'anti-polluant de l'espace mental", "le contrepoids et le contrepoison d'une existence qui tend à faire de nous des robots". Tous les soirs, du mardi au samedi, nous organisons des récitals au 30 de la rue de Bourgogne à Paris. Depuis 1996, sur Internet, vous pouvez découvrir les poètes que nous aimons, vous tenir au courant de l'agenda de nos soirées, découvrir notre podcast, communiquer avec nous et suivre au jour le jour toutes nos aventures poétiques. Bienvenue en Territoire de Poésie.
La poésie est vivante, vive la poésie.

Louis Aragon

Le Club
desPoètes

depuis 1961

Fondé en 1961 par Jean-Pierre Rosnay, et animé par son fils Blaise, le Club des Poètes a pour vocation de "rendre la poésie contagieuse et inévitable". Découvrez ici l'agenda de nos soirées, l'actualité de notre podcast, et une anthologie commentée des poètes que nous aimons.
30 rue de Bourgogne
75007 Paris
métro 13 Varennes

· UN POÈME · · UN POÈME ·
Fondé en 1961 par Jean-Pierre Rosnay et sa Muse et épouse, Tsou pour « rendre la poésie contagieuse et inévitable »

Du mardi au samedi
De 19h à 01h
Fermé dimanche et lundi
paris - 20 juin 2024 - page 6
histoire
C'est en 1943, dans les maquis du Vercors, que je fis connaissance d'Elsa Triolet et de Louis Aragon; le Groupe Franc de l'Armée Secrète auquel j'appartenais avait eu pour mission de les convoyer de Dieulefit à Combovin - deux petits villages qui furent des "hauts-lieux de la Résistance" .

A l'époque où il était tenu à l'écart par les médias, Louis Aragon était comme chez lui sous les poutres du Club des Poètes, parmi de jeunes poètes qui buvaient ses paroles.

Les caméras de la télévision et les micros de la radio, que j'avais en quelque sorte détournés de leur objectif habituel, si peu poétique, ont saisi au vol des mots, des rires dont on retrouve trace dans certaines anthologies poétiques. Elsa, sa muse qui, on le sait, était d'origine russe, était comme un poisson dans l'eau; sa gentillesse faisait merveille. Je crois qu'on ne l'a pas assez dit, Elsa Triolet, qui eût pu être étouffée par la forte personnalité de son illustre compagnon de vie, était d'un charme inépuisable, attentive à chaque détail, ramenant toujours Aragon, qui avait tendance à s'envoler, au "niveau" de ses interlocuteurs, fussent-ils les plus humbles.
Jean-Pierre Rosnay

Les mains d’Elsa

Donne-moi tes mains pour l'inquiétude
Donne-moi tes mains dont j'ai tant révé
Dont j'ai tant révé dans ma solitude
Donne-moi te mains que je sois sauvé

Lorsque je les prends é mon pauvre piége
De paume et de peur de héte et d'émoi
Lorsque je les prends comme une eau de neige
Qui fond de partout dans mes main é moi

Sauras-tu jamais ce qui me traverse
Ce qui me bouleverse et qui m'envahit
Sauras-tu jamais ce qui me transperce
Ce que j'ai trahi quand j'ai tresailli

Ce que dit ainsi le profond langage
Ce parler muet de sens animaux
Sans bouche et sans yeux miroir sans image
Ce frémir d'aimer qui n'a pas de mots

Sauras-tu jamais ce que les doigts pensent
D'une proie entre eux un instant tenue
Sauras-tu jamais ce que leur silence
Un éclair aura connu d'inconnu

Donne-moi tes mains que mon coeur s'y forme
S'y taise le monde au moins un moment
Donne-moi tes mains que mon éme y dorme
Que mon éme y dorme éternellement.
1963, Fou d'Elsa