Fondé en 1961 par le Poète et Résistant, Jean-Pierre Rosnay, et animé par son fils Blaise, le Club des Poètes a pour vocation de "rendre la poésie contagieuse et inévitable" parce qu'elle est 'l'anti-polluant de l'espace mental", "le contrepoids et le contrepoison d'une existence qui tend à faire de nous des robots". Tous les soirs, du mardi au samedi, nous organisons des récitals au 30 de la rue de Bourgogne à Paris. Depuis 1996, sur Internet, vous pouvez découvrir les poètes que nous aimons, vous tenir au courant de l'agenda de nos soirées, découvrir notre podcast, communiquer avec nous et suivre au jour le jour toutes nos aventures poétiques. Bienvenue en Territoire de Poésie.
La poésie est vivante, vive la poésie.

Samuel Beckett

Le Club
desPoètes

depuis 1961

Fondé en 1961 par Jean-Pierre Rosnay, et animé par son fils Blaise, le Club des Poètes a pour vocation de "rendre la poésie contagieuse et inévitable". Découvrez ici l'agenda de nos soirées, l'actualité de notre podcast, et une anthologie commentée des poètes que nous aimons.
30 rue de Bourgogne
75007 Paris
métro 13 Varennes

· UN POÈME · · UN POÈME ·
Fondé en 1961 par Jean-Pierre Rosnay et sa Muse et épouse, Tsou pour « rendre la poésie contagieuse et inévitable »

Du mardi au samedi
De 19h à 01h
Fermé dimanche et lundi
paris - 20 juin 2024 - page 6
histoire
(1906-1989) Son premier livre publié, ainsi que l'un de ses derniers (Poèmes suivis de Mirlitonnades, édition de Minuit), furent des recueils de poèmes. Entre temps, toute son oeuvre (pièces de théâtre, récits et romans), parce qu'elle est une aventure du langage, parce qu'elle est préoccupée des thèmes essentiels de l'aventure humaine, fait de lui un authentique poète.
Né en Irlande, il est avec James Joyce, qu'il rencontra à Paris dans les années 30 et dont il fut le secrétaire, l'un des écrivains les plus novateurs de la culture contemporaine. Après avoir voyagé en Europe, il s'installa en 1937 à Paris, où il demeura après la déclaration de guerre, participant à la Résistance française contre l'occupant nazi. Sa notoriété doit beaucoup au persipace directeur des éditions de Minuit, Jérôme Lindon, qui décela très vite le génie sans concession de cet écrivain qui ne fréquentait pas les milieux littéraires ni ne parlait de ce qu'il écrivait. Difficile donc de commenter cette oeuvre étrange et forte, véritable combat de titan avec et contre les mots. Il est urgent de la lire et de la relire.
Piers Tenniel

Que ferai-je sans ce monde sans visage sans questions

que ferais-je sans ce monde sans visage
sans questions
où être ne dure qu'un instant où chaque instant
verse dans le vide dans l'oubli d'avoir été
sans cette onde où à la fin
corps et ombre ensemble s'engloutissent
que ferais-je sans ce silence gouffre des murmures
haletant furieux vers le secours vers l'amour
sans ce ciel qui s'élève
sur la poussière de ses lests
que ferais-je je ferais comme hier comme aujourd'hui
regardant par mon hublot si je ne suis pas seul
à errer et à virer loin de toute vie
dans un espace pantin
sans voix parmi les voix
enfermées avec moi
1978, Poèmes, suivi de Mirlitonnades